MES MEILLEURS VOEUX POUR 2015!

BAH_Oury_10_01

2014 restera longtemps dans la mémoire des guinéens comme une année particulièrement terrible. La Guinée a connu une période similaire en 1975, communément appelée « Cheytane 75 ». Cette dernière, toutefois de moindre intensité était une conséquence directe de la suppression administrative du commerce privé par le parti-État le PDG. Ce qu’endurent actuellement les Guinéens est multidimensionnel , une longue série de mauvaise gouvernance , une dérive dictatoriale brutale et une crise sanitaire sans précédent. Ces fléaux ravageurs et meurtriers relèguent l’immense majorité des guinéens dans la peur et la stigmatisation. En effet le sort ne s’est jamais autant acharné contre la population guinéenne.

  • La fièvre à virus hémorragique Ebola , véritable peste des temps modernes décime des milliers de nos compatriotes . Des familles entières sont mortes et des milliers d’orphelins se retrouvent seuls et sans soutiens . Le corps médical est lourdement affecté avec plusieurs centaines de morts. Le système sanitaire est désarticulé . La propagation de l’épidémie est si vaste que nous craignons qu’elle se transforme en une véritable pandémie, qui mettrait notre pays isolé du reste du monde pour longtemps. Oui, le risque qui nous guette est l’isolement avec une perte certaine de notre souveraineté et de notre dignité. Ainsi tout doit être fait pour éviter ce scénario catastrophe, car il s’agit d’un devoir collectif et d’une responsabilité individuelle.

  • Cette crise sanitaire de par son ampleur est consécutive à un affairisme triomphant qui gouverne la Guinée. Sur une longue durée, la mauvaise gouvernance engendre la pauvreté et la frustration. En 2007, 53 % de la population nationale vivait au dessous du seuil de pauvreté absolue. De nos jours trois guinéens sur cinq n’arrivent pas à faire face à leurs besoins sociaux vitaux comme manger, se loger, se déplacer ,s’habiller et s’éduquer. Les jeunes , les femmes et les enfants sont les plus affectés par ce « darwinisme social » où les faibles et les démunis sont abandonnés à leur triste sort. Est-ce une fatalité devant laquelle nous sommes impuissants ? Non, car le pays recèle des ressources naturelles considérables et les compétences nationales excellent à l’étranger. Notre drame est la corruption et les détournements des deniers publics ! Aussi la Guinée occupe le 164e rang sur 182 pays, dans l’Indice de perception de la corruption publié par Transparency International (TI). Elle est par ailleurs classé 178e sur 187 pays, dans l’Indice de développement humain (IDH) publié par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) . L’affairisme au sommet de l’État est ainsi la principale explication qui justifie le sort injuste dans lequel croupit la majorité de la population.

  • Cet état de fait, n’est possible qu’avec un système politique anachronique et profondément injuste et antidémocratique. Pour se maintenir au pouvoir alors que sa base sociale s’est rétrécie , le régime d’Alpha CONDE use et abuse du mensonge et de la violence pour étouffer la volonté de changement et de renouveau. Pour cela, domestiquer les institutions républicaines, diviser la population selon des critères ethniques , et piétiner allègrement les droits des citoyens en tuant, en emprisonnement et en terrorisant, deviennent des méthodes courantes d’une gouvernance dangereuse à bout de souffle.

Chers compatriotes ,

Alpha CONDE en situation de responsabilité à la tête du pays est politiquement comptable de la situation désastreuse qui a gangrené notre société et nos institutions.Son indifférence à l’égard de la souffrance populaire nous impose d’œuvrer pour son départ du pouvoir maintenant !

Chers compatriotes,

Pouvons nous le faire à travers les élections présidentielles de cette année ? Certainement pas ! Car le processus électoral est totalement piégé et toutes les institutions sont caporalisées pour servir M.Alpha CONDE. Donc il faut envisager une autre alternative à savoir, celle de la mobilisation sociale et citoyenne comme en 2007 ou comme les jeunes du Burkina l’ont fait en octobre dernier pour abréger le règne de Blaise COMPAORE. Par conséquent tous les patriotes doivent se donner la main pour que ce jour soit très proche ! Le soutien à la gréve générale illimitée lancée par le mouvement syndical est par conséquent un nécessité et un devoir patriotique.

Au seuil du nouvel an , mes pensées vont à toutes les personnes qui sont tombées au cours de cette année ,fauchées par les balles de la tyrannie d’Alpha CONDE comme notre regretté Amadou Oury DIALLO de la section motards de l’UFDG. Mes pensées vont également aux personnes injustement incarcérées à la Maison Centrale de Conakry , à nos compatriotes d’Angola qui vivent des jours d’angoisse et au jeune leader politique emprisonné Abdourahmane Bagayoko dont le seul crime est d’avoir dit ce qu’il pense. Aux exilés et à tous ceux et toutes celles qui ont été sévèrement frappés par le sort ,je souhaite que l’année 2015 vous permettent de recouvrer votre liberté et votre dignité. Aux familles endeuillées par la fièvre hémorragique Ebola , recevez l’expression de mes sincères condoléances .

A toutes et à tous , bonne et heureuse année 2015. Les forces de la vie sont plus fortes ,donc ne perdons pas courage et confiance en l’avenir de notre cher pays.

No Comments

Leave a Comment

Please be polite. We appreciate that.
Your email address will not be published and required fields are marked



neuf − 2 =