Les complots que fomentent Alpha CONDE contre la Guinée

drapeau guinee

Au moment où des discussions oiseuses dénommées « dialogue politique » sont l’alpha et l’oméga des préoccupations politiciennes à Conakry , des drames sont entrain d’être préparés dans les allées du pouvoir. Ces complots que ficellent les services spéciaux d’Alpha CONDE visent à déstabiliser les régions qui lui sont prétendument réputées hostiles d’une part et de décrédibiliser également les oppositions politiques. Ces manœuvres concernent principalement la Guinée-Forestiére et le Fouta d’après des sources bien informées émanant de la présidence guinéenne.

  • Déjà des partis politiques comme le Bloc Libéral et des associations de ressortissants de la Guinée-Forestière ont dénoncé, la tentative d’opposer des membres de groupes linguistiques différents ( les Manos et les guerzés) . L’opération consiste à amener des éléments manos à manifester contre le retour de Dadis Camara à Nzérékoré. Cette action pourra alors être présentée à l’opinion nationale et internationale comme la preuve de l’impopularité de l’ancien chef de la junte dans sa région d’origine dans un premier temps et ensuite procéder à une vaste répression pour étouffer dans l’œuf le développement et l’influence du parti de ce dernier (FDPP). L’objectif recherché est de réduire à sa plus simple expression l’alliance en gestation entre l’UFDG et le FDPP.

  • Le plan le plus machiavélique concerne le Fouta. Il s’agit d’accréditer la thèse selon laquelle cette région est déjà le bastion de «  terroristes islamistes proches de Boko -Haram ». Une des actions envisagées est le kidnapping d’un Européen dans le Fouta et de l’imputer à des « islamistes » hostiles à l’Occident. La seconde , est l’organisation d’un attentat où le commanditaire ayant des origines maures sera rapidement pris et présenté comme une cinquième colonne de « djihadistes » à l’intérieur du Fouta. Les objectifs recherchés sont multiples .D’abord discréditer et ternir l’image de la communauté peule sur le plan international en l’assimilant à un groupe hostile à l’occident et partisan du « terrorisme djihadiste ». Ensuite, le régime militarisera cette région pour réprimer les bastions de l’UFDG sous le fallacieux prétexte de la « lutte contre le terrorisme ».

Un régime digne et sensé n’envisagera jamais l’organisation de complots contre ses propres concitoyens pour parvenir à atteindre des buts essentiellement politiciens et sordides. Mais il y a eu déjà un précédent en octobre 2010 entre les deux tours des élections présidentielles . En effet , une sombre affaire « de sachets d’eau empoisonnée » distribuée lors du dernier meeting du RPG -Arc-en-ciel à l’esplanade du Palais du Peuple à Conakry a été orchestrée . Rapidement une « rumeur » relayée par les ondes de la RTG «  les peuls ont empoisonné l’eau distribuée aux partisans de Conakry d’Alpha CONDE » fait le tour du pays. Une confrontation peul-soussou était le but recherché pour torpiller l’alliance électorale UFDG- UFR. Heureusement la gendarmerie nationale réussit à canaliser les débordements à Conakry . Ce ne fut pas le cas en Haute-Guinée ,où un vaste pogrom fut lancé contre les peuls dans les préfectures de Siguiri, Kouroussa et Kankan. Des milliers de déplacés intérieurs furent enregistrés. La communauté internationale réagit avec une grande moleste et Alpha CONDE continua de plus belle le déroulement de sa stratégie machiavélique pour confisquer le pouvoir sous l’œil bienveillant des autorités de la transition Sékouba KONATE- Jean-Marie DORE.

Cette fois-ci, encore de sombres complots sont déjà en œuvre . Il est impérieux de les déjouer rapidement, car la stabilité et la paix civile en dépendent. Pour ce faire, je lance un appel pressant à toutes les autorités morales et religieuses afin qu’elles agissent pour stopper efficacement ces complots contre la Guinée . Les forces républicaines et patriotes doivent elles aussi assumer leur rôle régalien «  protéger tous les citoyens – sauvegarder l’intégrité du territoire- préserver l’unité nationale et défendre les libertés fondamentales » . Cette mission ne doit pas être comprise comme une soumission absolue à des ordres illégaux du pouvoir exécutif.

Je reste persuadé qu’ils existent des patriotes guinéens , républicains et amoureux de leur pays qui sauront éviter à la Guinée des épreuves et des tragédies supplémentaires.

No Comments

Leave a Comment

Please be polite. We appreciate that.
Your email address will not be published and required fields are marked



+ six = 8