Interview exclusive de Bah Oury: ‘’L’UFDG souffre d’un déficit de leadership’’

BAHOURY-630x300

Le rappel à l’ordre du parti, son tête-à-tête avec Alpha, l’exclusion de ses proches, son rapport avec Dalein, ses préoccupations actuelles, Bah Oury dit tout.

Dans une interview exclusive qu’il a accordée à Guinéenews à partir de Paris et qui intervient juste après avoir reçu un avertissement de la part du conseil politique de son parti, Bah Oury l’un des Vice-président et fondateur de l’UFDG aborde dans son habituelle liberté de ton qui le caractérise tous les sujets d’actualité, intéressant aussi bien son parti que ses relations avec le président de la République. Lisez !

Guinéenews : Comment réagissez vous à l’avertissement que la Direction de votre parti, l’UFDG vient de brandir à votre égard ?

 

BAH Oury : Sur le plan humain, c’est un coup de poignard porté au cœur. Sur le plan politique, c’est la confirmation de ce que je savais depuis un certain temps, à savoir que c’est dans mon propre camp que les adversités à mon égard se manifestent avec plus de haine. Toutefois j’ai le privilège de bénéficier du soutien massif et large des militants de l’UFDG. C’est cela qui explique la panique d’un certain directoire, qui ne se gêne point pour ternir l’image et la réputation de l’UFDG. Malgré tout, j’ai le dos large car le sens que je donne à ma vie transcende mon propre moi.

 

Guinéenews: Que dites-vous des récentes exclusions du parti de certains cadres jugés proches de vous ?

 

BAH Oury : Au delà de mes proches, Lamine Keita et Mamadou Barry qui ont été exclus et Lamine Diallo suspendu, c’est une idée de la démocratie et de la liberté qui est ainsi agressée. Ces sanctions injustifiées, ciblées et illégales au regard des statuts et du règlement intérieur ont pour objectif d’étouffer le débat interne et refuser l’indispensable changement du leadership.

 

Guinéenews : Presqu’un mois après votre tête-à-tête à Paris avec le président Alpha Condé, peut-on savoir ce que vous vous êtes  concrètement dit ?

 

BAH Oury : Notre entretien du 31 octobre 2015 a eu pour unique sujet la nécessité d’une amnistie en faveur des détenus politiques et des exilés. Le président Alpha Condé a exprimé sa volonté d’aller dans le sens de la décrispation politique et de l’apaisement pour l’intérêt national. J’adhère totalement  à cette démarche car c’est le pays tout entier qui y gagnera.

 

Guinéenews : A quelles conditions vous êtes prêt à faire la paix avec le président Condé et à participer à une future équipe gouvernementale au cas où il vous tendait la main dans ce sens ?

 

BAH Oury : M. Alpha Condé est le président de la République de Guinée. Il gouverne notre pays et il est en situation de responsabilité. Par conséquent il est l’interlocuteur incontournable et privilégié avec qui il faut parler des problèmes de la Guinée et d’envisager des solutions de sortie de crises.  Que nous pussions nous retrouver en tête-à-tête pour discuter de ce que nous avons en commun à savoir la Guinée est salutaire. Pour le reste, mes préoccupations actuelles  sont de deux ordres, la situation des détenus et mon retour au pays pour m’occuper de ma maison qu’est l’UFDG.

 

Guinéenews : Que répondez-vous à vos détracteurs qui vous accusent d’être téléguidé par le pouvoir en vue  d’évincer Dalein à la tête de l’UFDG et de le remplacer éventuellement? 

 

BAH Oury : Mes divergences avec Cellou Dalein ne datent pas d’aujourd’hui. Mes critiques à l’encontre de sa gestion du parti, de ses stratégies qui se sont révélées à l’aune de la durée, désastreuses pour l’UFDG et du peu de cas accordé aux victimes sont connues de tout le monde. Ainsi la perspective d’un retour proche d’exil de BAH Oury affole certains milieux. C’est la principale raison de cette campagne indigne et calomnieuse à mon égard. Ceci dit, il est clair que l’UFDG  souffre d’un déficit de leadership que nous entendons corriger avec l’aide de Dieu.

 

Entretien réalisé par Camara Moro Amara 

No Comments

Leave a Comment

Please be polite. We appreciate that.
Your email address will not be published and required fields are marked



× huit = 56