ASSASSINAT DU PRÉSIDENT DE LA SECTION MOTARD DE L’UFDG A CONAKRY

028022013082435000000blesconakmaniok

 

Je viens d’apprendre la funeste nouvelle du décès de notre ami et frère Amadou Oury Diallo président de la section motard. Cette mort est doublement tragique : sa disparition prématurée et son assassinat suite à un braquage sanglant. Calme, déterminé, et loyal à la cause collective il a contribué à faire grandir l’Ufdg . Au début des années 90 sous la houlette de feu- Doyen BA Mamadou de l’UNR à l’époque , la section motard a été mise en place pour assurer une plus grande mobilité aux militants qui s’étaient dédiés d’assurer la protection et l’encadrement des manifestations politiques pacifiques. La section motard a servi de fer de lance de la dynamique de l’UFDG et également de l’opposition démocratique guinéenne. L’apparition des motards est un signe de ralliement pour les milliers de sympathisants. La section motard est le fer de lance de la mobilisation de l’UFDG. C’est ainsi que l’assassinat de son président ne doit pas être reléguée comme un vulgaire acte de banditisme dans des quartiers où sévissent une insécurité chronique. Cet acte n’est pas banal, il s’agit de l’assassinat d’un pilier important de l’UFDG .


Les autorités judiciaires doivent faire toute la lumière sur cette troublante affaire. Les militants de l’UFDG réclament la vérité pour connaître les auteurs de l’assassinat de Amadou Oury DIALLO président de la section motard. Cet assassinat ne doit pas resté impuni.

Avec sa mort, je perds un compagnon de lutte et un ami. À sa famille, à ses proches et à tous les membres de la section motard , je présente mes condoléances les plus attristées .

No Comments

Leave a Comment

Please be polite. We appreciate that.
Your email address will not be published and required fields are marked



trois − 1 =